Marketing

5 conseils de rédaction pour les chatbots

20200625133840 43784

Les médias sociaux et la messagerie instantanée sont devenus la forme dominante de communication en ligne. De nos jours, les utilisateurs du Web ont des attentes plus élevées que jamais en matière d’engagement instantané, la communication en temps réel est donc essentielle pour fournir un bon service client et de bonnes informations. Chatbots explosent en tant que source de ces choses, avec l’avantage supplémentaire qu’elles sont personnalisables à l’infini et vous permettent de présenter votre entreprise dans un format unique, engageant et mémorable.

Cependant, les pièges de la copie morne et des expériences stéréotypées avec votre chatbot sont nombreux et extrêmement rebutants pour les internautes qui attendent une expérience dynamique et engageante. Ces conseils de rédaction pour votre chatbot feront en sorte que votre bot se démarque de la foule.

Connaissez votre public

Avant de configurer votre chatbot, vous devez comprendre deux choses. Tout d’abord, qu’essayez-vous de réaliser avec votre bot ? Si votre chatbot gère le service client, il aura besoin d’un script différent de celui s’il fournit un rôle de vente. Une compréhension étroite du rôle de votre chatbot vous aide à franchir une nouvelle étape dans la compréhension du public qui interagira avec lui. Une étude de marché approfondie est essentielle, car différentes données démographiques utilisent le Web de manière radicalement différente – vous devez être capable d’imiter le bon ton pour que vos utilisateurs aient une expérience engageante. De plus, bien connaître votre groupe démographique vous permet de comprendre les termes selon lesquels ils s’engagent avec votre entreprise, de sorte que vous parlerez la même langue.

Laissez briller la personnalité

Les chatbots peuvent être des moyens amusants et uniques pour votre public cible de s’engager avec votre entreprise, et s’ils sont bien faits, vous pouvez convaincre des clients potentiels de devenir des clients réguliers. Pour que cela se produise, votre chatbot doit avoir de la personnalité ! Cela commence par trouver le bon nom – rien d’ennuyeux ou de générique, et généralement une touche amusante et originale contribue grandement à établir une relation client. “L’une des tendances les plus dynamiques des chatbots est de leur donner des noms humains pour une touche personnelle”, conseille Phillip Thibodeau, blogueur d’affaires chez Brouillon au-delà et Documents de recherche Royaume-Uni. Les utilisateurs interagiront avec un chatbot qui ne ressemble pas au robot préprogrammé qu’il est, alors permettez à votre chatbot d’utiliser l’humour ou même le sarcasme pour surmonter la barrière numérique.

Rendez-le amusant et interactif

Comme mentionné, connaître votre public est essentiel pour créer un chatbot engageant, de sorte que certaines industries nécessiteront une approche plus sèche, informative et professionnelle que d’autres. Mais en général, un chatbot peut être ludique et interactif pour favoriser un bon ROI de votre base d’utilisateurs. Poser les questions pertinentes de manière ludique peut donner à l’utilisateur un sentiment d’excitation et d’expérimentation simplement en entrant dans le chat et le faire revenir. Votre bot aura probablement besoin de se répéter, donc s’assurer qu’il peut exprimer la même information de diverses manières plutôt que des phrases simples qui deviennent répétitives est une autre idée importante à prendre en compte dans la copie de votre chatbot. Et enfin, le message d’erreur très important – comment votre chatbot répond lorsqu’il ne comprend pas une invite utilisateur – doit être unique et engageant, car c’est l’élément le plus frustrant dans l’expérience de chatbot de la plupart des utilisateurs.

Court et doux

“Pour un chatbot engageant, la brièveté est la clé”, déclare Martha Yeager, rédactrice chez Écriture et Dernière MinuteEcriture. Créer une conversation organique signifie provoquer un va-et-vient naturel qui maintient l’utilisateur engagé et réactif. Un message concis et pertinent est essentiel dans cet échange. Ne laissez pas votre chatbot bavarder dans de longs messages et limitez les messages à un ou deux à la fois, car trop de notifications peuvent être rebutantes pour les utilisateurs.

Guider l’utilisateur

Votre chatbot aura, inévitablement, une banque finie de réponses avec lesquelles répondre. Pour cette raison, il est essentiel que vous guidiez l’utilisateur dans une série d’échanges auxquels votre chatbot est équipé pour répondre. Poser des questions, c’est bien, mais éviter les questions ouvertes empêche votre utilisateur de s’écarter de nouveaux sujets, ce qui fait trébucher votre bot et l’utilisateur se désengage. Penser à des questions avec une portée plus étroite permettra à votre chatbot d’avoir une interaction naturelle et de guider l’utilisateur à travers une expérience satisfaisante avec votre entreprise.

Voilà – les règles ultimes pour engager la rédaction dans les chatbots. Créer le chatbot de votre entreprise peut être une expérience amusante et enrichissante et dans ce marché en pleine explosion, un bon chatbot vous permettra d’avoir une longueur d’avance sur vos concurrents. Allez-y et trouvez votre voix.

Ashley Halsey est un écrivain professionnel sur les sites Web Luckyassignments.com et Gumessays.com. Elle aime voyager, lire et aider les entreprises à se développer.